L'intelligence artificielle nous permet de penser plus grand

Félicitations à Emmanuelle Quiles pour son très beau discours lors de l’événement AI for Health.

Voici quelques citations de son discours :

"L'intelligence artificielle et la santé ont de grandes choses à accomplir ensemble ; l'une porte des promesses et l'autre des besoins urgents"

“Pas de data, pas d’IA”

“Le monde pharmaceutique s’est pendant trop longtemps empêché de voir l’innovation ailleurs que dans ses propres murs, et notamment dans ses laboratoires de recherche.

https://www.youtube.com/watch?v=K2i77fXPWeo


Développer la source d'information de référence sur le médicament

Chez Posos, nous construisons un moteur d'extraction d'information permettant de répondre à n'importe quelle question sur le médicament à partir de sources officielles telles que l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM), l'Agence Européenne des Médicaments (EMA), ou la Haute Autorité de Santé (HAS). 

Pour les professionnels de santé, nous associons à ces sources les recommandations de sociétés savantes et les résultats de publications scientifiques ; cela permet de confronter les sources et de prendre sa décision en évaluant le rapport bénéfice / risque.

Notre unique objectif est d'apporter à tous l'information recherchée, en temps réel, de manière gratuite et la plus claire possible.

Le service, ressemble à une plateforme de recherche de type Google. Il est déjà disponible au CHU d'Amiens et sera bientôt accessible pour tous (professionnels de santé ou non) en France. Une version en anglais sera présentée au CES de Las Vegas en 2019.

Aujourd'hui, le rapport sur l'amélioration de l'information des usagers et des professionnels de santé sur le médicament remis à la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn pointe l'intérêt d'avoir un outil interactif répondant de manière personnalisée à toute question sur le médicament (page 80)

Améliorer les dispositifs traditionnels de veille et de traitement des informations issues des usagers, notamment via les nouveaux canaux digitaux

Dans ce rapport, Posos (page 26) apparaît comme une solution potentielle à la personnalisation de la réponse à chaque question sur le médicament.

Certains projets innovants, comme par exemple celui de la start-up POSOS, [...] proposent déjà d’utiliser des algorithmes pour répondre, sans délai, à des questions de professionnels de santé relatives aux médicaments en faisant état des différentes sources d’information officielle en vigueur

Posos, en plus d'apporter une réponse à toute question sur le médicament (actuellement, nous gérons près de 12 milliards de questions en français), est déjà doté d'un module de pharmacovigilance détectant et pouvant remonter automatiquement un cas déclaré aux autorités.

Nous croyons également qu'en comprenant les questions posées par les patients, nous serons un outil d'aide pour remonter les signaux "faibles" annonciateurs de crises sanitaires comme celle du Levothyrox.

Enfin, nous sommes persuadés que contribuer au bon usage des médicaments permet à chacun de mieux se soigner. En mettant un outil à disposition de tous, nous mettons également l'accent sur la démocratisation de l'information sur la santé. Cet outil ne doit pas avoir comme objectif de se substituer à un pharmacien ou un professionnel de santé, mais d'accompagner et le patient et ce professionnel dans une démarge de pédagogie vis-à-vis du médicament.

Vous pouvez trouver le rapport complet ici:

 

 

Toute l'équipe : Emmanuel Bilbault, Pierre Dembiermont, Elie Michel, Benjamin Grelié, Marc Adamowicz, Duc-Khai Vu, Vincent Matthys, Salomé Do, Silvia Belda Ropero, Antoine Crombez, Pierre Luce